• 67542 visits
  • 243 articles
  • 2205 hearts
  • 1641 comments

Phobie scolaire 07/04/2017

Bonjour cher(e)s lecteurs/lectrices,
 
La phobie scolaire, on en parle ? :)
Actuellement, je suis en train de me renseigner sur cette pathologie, les associations, les solutions, les alternatives etc...
Et je reviens très vite avec un article plus complet sur le sujet.
En attendant, n'hésitez pas à me faire part de vos expériences si vous le souhaitez. Vous avez la possibilité de le faire en anonyme, soit en MP, soit en laissant un commentaire anonyme sur le blog.
 
merci à vous et à bientôt !
 
Aurélie

Tags : phobie - phobie scolaire - Anti-harcèlement - STOP AU HARCÈLEMENT C'EST URGENT - Cyber harcelement - Harcèlement scolaire. - HARCÈLEMENT MORAL - contre le harcelement scolaire - Lycée. - Collége - Primaire - Université. - Études - Bahut

Toujours là 15/03/2017

Bonjour,
 
Ce blog a fêté ses 10 ans il y a quelques jours. Oui, déjà....
En 10 ans, les choses ont radicalement changé pour moi.
Au début, j'ai fais ce blog comme une bouteille à la mer, une thérapie puis au fil des années, j'ai choisi d'en faire un livre ouvert.
Mais pour être tout à fait honnête, j'ai fais ce blog, j'étais une adolescente et j'avais encore pas mal de temps pour moi.
Aujourd'hui, j'ai une vie chargée. Je suis devenue une adulte et je tutoie la trentaine. Forcément, mes responsabilités ne sont plus les mêmes et j'ai moins de temps libre.
Femme accomplie, j'ai construis ma petite vie, mon foyer.
J'ai brillamment réussit mes études et ça continue. C'est énormément de travail mais ça en vaut la peine.
D'ici quelques temps, je serais Avocate et je serais là pour défendre vos droits car personne ne mérite d'être victime de harcèlement, personne ne mérite d'être humiliée, oubliée.
Alors je mets énormément de côté le blog et la cause mais c'est pour mieux la servir.
Je suis là, je vais le rester et je continue de répondre à vos MP.
On m'a reproché mon absence, je le comprend et j'en suis désolée. 
Sauf que pendant encore quelques temps, mes études continueront de passer en premier. Je suis sortie diplômée avec mention l'année dernière et j'aimerai en faire de même cette année.
Merci à toutes les personnes qui sont là depuis le début.
Merci à toutes les personnes qui se battent pour cette cause.
Courage à toutes les personnes victimes de la violence, peu importe la forme qu'elle prend <3
 
Aurélie

Marion, 13 ans... 27/09/2016

Bonsoir,
Ce soir était diffusé le film "Marion, 13 ans pour toujours"
Si vous souhaitez parler du film, en débattre, cet article est là pour vous.
 
Qu'en avez-vous pensé ? vous vous reconnaissez dans le vécu de Marion ? avez-vous été entouré ? vos parents l'ont ils su ?
Cet espace est le votre, c'est votre espace de dialogue alors n'hésitez pas. 
 
Pour ma part, je n'ai pas pu le voir car j'avais énormément de boulot à faire mais je pense le regarder en replay samedi :)
 
Aurélie.F
 

Un an... 06/09/2016

Bonjour à tous et toutes,
 
Un an que je n'ai pas posté.
Moins de temps qu'avant, mettre à jour le blog a été un peu la dernière de mes priorités et je m'en excuse.
Comme dit dans le dernier article d'il y a un an, la maladie m'est tombé dessus.
C'est un combat au jour le jour...
Puis, surtout, il y a eu mes études. L'année dernière était une année très importante.
En effet, c'était l'année du diplôme, j'ai été diplômée avec mention bien.
Les cours continuent et cette fois, c'est la spécialisation avec la préparation des concours. 
 
Mais, je suis plutôt active sur le groupe facebook "contre le harcèlement à l'école" !
Je ne publie pas tous les jours mais j'interviens, je modère, j'agis plus en privé alors n'hésitez pas à me contacter via le groupe.
Cette cause me tient toujours à coeur.
Mes études me permettront un jour de porter notre cause devant la Justice <3
 
Je rappel que si vous souhaitez déposer votre témoignage ici, merci de me l'envoyer en privé ou bien en commentaire :)
Je le publierai avec le pseudo que vous aurez choisi.
 
Et un lien qui pourrait vous intéresser :)
http://www.leblogtvnews.com/2016/08/harcelement-scolaire-marion-13-ans-pour-toujours-suivi-d-un-debat-sur-france-3.html
 
Merci à tous <3
Aurélie.F
 

Pardon 10/09/2015

Bonjour à tous,
J'avais dit il y a quelques temps que le blog allait reprendre d'ici peu.
Alors je suis sincèrement désolée du manque d'activité et de présence.
Mais voilà, un nouveau combat m'est tombé dessus. Celui de la maladie.
Du coup, je n'ai pas trop eu le c½ur ni le temps d'être présente.
Mais là, ma santé est en jeux, je me bat très fort. Certains jours sont plus difficiles que d'autres mais j'ai une super prise en charge. Par chance, je suis tombée sur des professionnels au top 👌🙌👏
Maintenant, je ne peux pas promettre d'être rapidement présente mais je n'abandonne pas la cause et ce blog.
J'ai y consacrée 8 ans de ma vie alors il m'en faudra plus pour abandonner 💪
Sincèrement désolée et je pense toujours à vous !

Aurelie

retour 21/07/2015

Bonjour,
Voilà un long moment sans poster sur le blog. Bien que toujours active en privé, j'ai eu un peu (beaucoup) moins de temps pour faire des articles ici, faire des recherches. 
Comme vous le savez, je suis étudiante et je n'ai pas eu trop le temps de mettre à jour régulièrement ce blog.
Je suis en vacances jusqu'à mi-septembre donc je vais en profiter pour rattraper mon retard.
Toutes mes excuses mais j'ai eu du boulot par dessus la tête et je dois gérer plusieurs choses en même temps :)
 
Je reviens très vite, c'est promis !
 

La dépression 18/03/2015

Bonjour,
 
La dépression. Il y en a des choses à dire sur le sujet.
Si j'aborde ce sujet ce soir c'est parce que j'ai envie de vider mon sac. De faire tomber le masque.
Cet article c'est pour ma famille. Pas pour mes parents, eux, ils sont fantastiques.
Ce que je vais vous dire là, j'aurai aimé le dire à ma "famille" mais je n'en aurai jamais l'occasion puisqu'ils sont fâchés contre moi. Pour une raison bidon qui au final cache au fond une animosité à mon encontre, certainement lié aussi à mon vécu.
Pour cet article, j'ai enlevé mon mascara parce qu'il m'est difficile de parler ou d'écrire sur ce sujet sans pleurer.
 
Pendant un an, j'ai été battu, insultée, humiliée, menacée. J'avais 15 ans. J'étais dans l'adolescence. En pleine construction. J'étais une enfant et une adolescente douce, facile à élever, réservée mais avec une personnalité en dessous.
Chaque jour j'allai au collège avec la peur au ventre. Peur de ne pas rentrer chez moi.
La peur m'a tenu debout pendant cette année. Mais mon corps, lui, n'était pas dupe. Mes cheveux sont tombés. Ma dignité s'effondrant un peu plus.
Vivre était en train de me tuer. Voilà comment je voyais les choses du haut de mes 15 ans.
Dans la douleur, je n'étais pas aveugle. J'ai vu mes parents souffrir avec moi, pour moi. Alors j'ai décidée  de ne pas montrer ma douleur afin qu'ils puissent vivre mieux.
J'ai plaquée un masque sur mon visage, celui d'une adolescente "heureuse"!
En famille, j'ai continué de sourire, il m'est arrivée de me maquiller un peu, de mettre des jolies tenues. J'ai toujours participé aux conversations. Petit à petit, grâce à un suivi psychiatrique et psychologique, j'ai affirmée mon caractère me permettant petit à petit de mieux me battre contre la dépression.
Au fil des années, le masque n'en était plus un.
Mais pendant 4 ans, j'étais mal. J'avais mal. Une douleur intense et continue. Quand une partie de moi était en train de rire en société, mon véritable moi hurlait ceci "achevez-moi ! je ne peux pas continuer de vivre ainsi !"
Vous imaginez ce que ça fait de penser ça quand on à 15 ans ? pire encore quand on avait envie de vivre, de se battre, qu'on avait toujours aimée la vie.
J'avais honte de ce que j'avais vécu, honte de ne pas avoir su arrêter ça, honte de ne pas y avoir fait face, honte d'être tombée.
Oui j'étais souriante mais mon quotidien n'était que vomissement, maux de ventre, palpitation, sueur, cauchemars, scarification, pensée noir.
Combien de litre de larme j'ai versée quand personne ne pouvait me voir ? J'ai pleurée encore et encore, inlassablement chaque nuit.
J'étais qu'une gamine terrorisé par son vécu traumatisant et cette maladie mal connu et envahissante.
Dans ma tête, j'étais responsable de ma douleur et de celle de mes parents.
 
Aujourd'hui, on me reproche de n'avoir rien montrer et de ce fait, d'avoir manipulé tout le monde en simulant une dépression pour mener mes parents par le bout du nez. Remettons les choses à plat, mes parents ne m'ont jamais traité différemment quand j'étais malade. Si ma chambre n'était pas rangée, je me faisais fâcher. 
Ils m'ont toujours poussé à ne pas abandonner mes études, de prendre une activité extra-scolaire, de me trouver des centres d'intérêts. Mais ça vous ne le saviez pas, vous n'y étiez pas.
Vous n'auriez pas fait une dépression vous ? Imaginez un an d'insulte, d'humiliation et de coup !
Comment simuler une dépression quand on a vécu ce que j'ai vécu ??
 
Pour m'en sortir, il m'a fallu puiser tout au fond de moi. J'ai découvert une femme entière, avec du caractère, de la force et du répondant. 
Consciente de l'importance des mots, j'y ai toujours fais attention. Après tout, c'était en grande partie à cause de ça que j'étais devenue malade.
Je me suis jurée sur ma vie de ne jamais faire subir à qui que ce soit ce que j'ai vécu.
Mes parents sont deux personnes fantastiques. J'ai tellement de respect pour eux. J'aime mes parents de tout mon c½ur, de toute mes forces et JAMAIS JAMAIS JAMAIS JAMAIS je manipulerai mes parents de la sorte.
C'est facile de critiquer quand on a rien vu, rien fait. Voir une personne 4 fois l'an ne permet pas de la connaitre, ni de la juger. Moi aussi, assise sur ma chaise, je peux refaire le monde et critiquer. Mais c'est trop facile.
Peu importe de ce que l'on m'accuse, j'ai ma conscience tranquille :)
 
Vivre la dépression c'est difficile, s'en sortir c'est très dur. Mais alors se faire juger pour ça... c'est juste cruel.
 
« La lâcheté commence là ou cesse la puissance. »
de Gérard Klein
 
 
 
 
 
 

Qui a eu tort ? la loi du plus fort ! 08/01/2015

Bonjour,
Comme tout le monde,  j'ai suivi la terrible actualité.
Bien que ce ne soit pas le sujet du blog, je ne pouvais pas m'empêcher de publier.
Mais je ne trouve pas les mots pour exprimer mon désarroi.
Il n'y en a pas.
Il n'existe aucun mot pour définir une atrocité comme celle-ci.
C'est un attentat contre la liberté d'expression, contre la République.
 
Bien que nos sordides histoires soient totalement différente de cet attentat, nous savons mieux que d'autres que la folie d'une personne pour en détruire une autre.
Mais je vous invite, en tant que victime de la cruauté humaine à garder vos idées loin des préjugés haineux. La haine attise la haine. Nous n'avancerons pas ainsi. Nous devons nous tourner vers l'avenir et nous fixer des priorités. La première est de retrouver les monstres qui ont fait ça. Le second objectif est de soutenir les survivants car des heures sombres s'annoncent pour eux. Quant aux familles des martyrs, mort au nom de la liberté d'expression, c'est un deuil impossible qui s'annonce.
 
Il me tient à c½ur d'insister sur le fait qu'il ne faut pas s'embarquer dans le bateau du racisme.
Saviez-vous que la majorité des tueurs,  des violeurs, des harceleurs, des hommes qui battent leurs femmes sont blanc ?
Le Ku Klux Klan est rempli de blanc. Et bien d'autres organisations criminelles.
La mafia avec la drogue, la traite des humains etc... combien de mort font-ils ? COMBIEN ? nul ne sait. Ils le font juste en discrétion et sans autres revendication que celle de l'argent et du pouvoir.
Ne nous voilons pas la face, les deux ou trois terroristes responsable du massacre de Charlie Hebdo ne sont pas musulmans. Ils sont des tueurs sadiques. Rien de plus. Ils revendiquent appartenir à une religion qui n'a rien à voir avec eux, avec cette violence !
Ne faisons pas l'erreur de généraliser une population et une religion pour les actes de quelques fans extrémistes se servant de la religion pour assouvir les pulsions de destruction.
La différence est une richesse et ne doit pas devenir une excuse à la violence. Vous l'avez vécu. Ne reproduisons pas le même schéma.
 
Quelques paroles issu de la chanson Un jour au mauvais endroit endroit de Calogéro.
"Qui a eu tort ? La raison du plus fort
Et c'est parce qu'ils étaient là
Un Jour au mauvais endroit
Qu'ailleurs ici ou là bas
Pour nos frères plus jamais ça !"
 
Merci de ne pas faire de commentaire raciste. Ils seront supprimés. Pour ceux qui sont persuadés que les arabes ne valent rien, qu'ils ne font que foutre le bordel : je suis d'origine Arabe et j'ai été détruite par des français bien blanc, sans religion ;)
Cela va faire 8 ans que je suis derrière ce blog. Je ne vous ai jamais causé de tort, si ? vous étiez certainement nombreux à ne pas savoir que je suis d'origine Arabe et vous êtes certainement nombreux à ignorer ma religion. D'un seul coup ça tue un peu certaines idées reçues, non ? :)
Ici je ne me suis jamais mise en avant que ce soit par ma religion ou par mes origines. Si ça, ce n'est pas une preuve plus ou moins direct que nous sommes discret de nature lol
Bref ce n'est pas une publication à débat mais à hommage alors si vous avez envie de laisser un petit mot, n'hésitez pas.
 
#jesuischarlie
 

J'aimerai comprendre 10/09/2014

Oui j'aimerai comprendre ce que vous attendez de moi.
Depuis 7 ans je suis sur le blog, depuis 7 ans je me bats avec vous, pour vous, pour nous.
 
Je fais de mon mieux pour accorder du temps à ceux qui en ont besoin, sans jamais rien demander en retour. Je donne mon temps, mon écoute, ma patience et mon amour sans RIEN attendre de vous si ce n'est que vous alliez mieux.
Je ne publie pas énormément d'articles mais je suis hyper présente par message privé. Quand vous avez besoin, je vais jusqu'à donner mon numéro de fixe et de portable.
Cela ne répond à aucune pression de votre part mais pourquoi dès que je relâche mon attention sur certaines personnes, on me le renvoi en boomerang dans les dents ? et parfois même avec une agressivité que j'estime non mérité.
Une fois que vous allez mieux n'est-ce pas normal que je relâche un peu de terrain ? Mon but est de vous soutenir pendant le combat et quand vous commencez à reprendre une vie "normal", petit à petit, je me montre moins disponible mais jamais loin non plus.
Comprenez bien, je ne suis pas psychiatre, ni assistante social, ni éducatrice, ni enseignante.
Le but est de vous apprendre à vous débrouiller par vous même et apprendre à faire face seul aux contrariétés du quotidien, aux éventuels conflits. Mon numéro de portable n'a pas changé, ni mon adresse mail alors je n'abandonne personne.
 
Certaines personnes me juge parce que je suis trop ferme avec elles. Je suis d'un naturel plutôt doux parait-il mais je sais me montrer ferme et provocante quand je veux que la personne arrête de s'apitoyer sur elle même. Il faut arrêter de se victimiser et avancer. Une page de notre passé ne doit empêcher notre futur de s'écrire.
 
Mais n'oubliez pas que je le fais sur mon temps de libre et que peut-être parfois je suis un peu moins disponible. Pendant 7 ans j'ai été là, présente sur le blog, parlant d'un sujet qui me touche comme vous. Chaque fois que je me connecte c'est mon passé qui me saute aux yeux, pour moi, c'est parfois difficile de vous répondre, lire les témoignages etc... j'ai tournée la page et j'ai aujourd'hui une vie rempli que je n'osai pas imaginer il y a encore 7 ans. Alors pour moi c'est deux vies qui se superposent en permanence.
Vous ne savez pas grand chose de ma vie privée mais entre temps, j'ai vécu des choses difficiles. J'ai perdu mes grands-parents, non, j'ai perdu toute ma famille du côté de mon père. 
En dehors de ça, j'ai vécu des choses encore plus terrible.
Mais j'ai aussi une vie bien rempli comme dit plus haut : les cours à l'université, une vie de famille, mes animaux, mes copines, les sorties ( ciné, bar, restaurant, montagne, lac etc... ), les stages, les petits boulots, les grands projets :)
 
Pardonnez ma distance, ce n'est pas contre vous, ni un désintérêt, ni un manque de respect. Non, je crois que c'est la vie tout simplement.

Avec tout mon amour <3
 
PS : vu depuis le lac Chambon en Auvergne, puy de dôme. La montagne caché par le nuage c'est le puy de sancy, point culminant de l'Auvergne :)